La réforme successorale : une plus grande liberté pour organiser votre succession

cp 20 juillet 2017

 

Le parlement fédéral a adopté ce 20 juillet 2017 une loi réformant le droit civil des successions. Cette réforme des successions suscite l’intérêt de tous. Ce qui adviendra de notre patrimoine une fois que nous ne serons plus là est une question cruciale dont on ne connait pas toujours la réponse. La nouvelle loi apportera des changements importants non seulement sur le plan de la planification successorale, mais également dans la cadre du partage des successions après décès. Les notaires ont à cœur d’épingler ces principaux changements qui auront un impact sur le citoyen, tout en soulignant que cette réforme ne devrait pas entrer en vigueur de manière immédiate (puisqu’un délai d’un an est prévu entre la publication de la nouvelle loi au Moniteur belge et son entrée en vigueur), ce qui laisse le temps à chacun de pouvoir faire le point sur sa situation personnelle et de s’informer auprès d’un notaire sur les impacts de la réforme sur sa situation personnelle.

Plus d'infos dans le communiqué de presse téléchargeable ci-dessous. 

 
 

Source: Fédération Royale du Notariat Belge

 

Combien coûte en ce moment une maison, un appartement, un terrain ? Découvrez le nouveau baromètre des notaires !

cp 18 juillet 2017

 

Après le record du 1er trimestre 2017 :

-1,4% DE TRANSACTIONS IMMOBILIERES EN MOINS AU 2E TRIMESTRE.

MOINS DE CREDITS HYPOTHECAIRES : -8,4%

PRIX MOYEN D’UNE MAISON D’HABITATION EN BELGIQUE : 239.251 EUR (+3,0%)

PRIX MOYEN D’UN APPARTEMENT EN BELGIQUE : 218.599 EUR (+1,9%)

PRIX MOYEN D’UN TERRAIN AU M²: 191,1 EURO/M² (+5,3%)

Après le record historique du 1er trimestre, l’indice immobilier belge a chuté de -1,4% au 2e trimestre de cette année, passant à 126,58 points. Il a diminué par rapport au 1er trimestre 2016 également (-1,0%). C’est ce qui ressort du dernier Baromètre immobilier de www.notaire.be.
Au cours du dernier trimestre, on a compté moins de transactions immobilières en Flandre (-2,9%) et davantage à Bruxelles (+4 ,9%). En Wallonie, le nombre de transactions est resté stable.
Il est frappant de constater que le 1er semestre 2017 score aussi bien que le 1er semestre 2016, qui constituait une période record au niveau du nombre de transactions en Belgique.
Au 2e trimestre 2017, ce sont -8,4% de crédits hypothécaires en moins qui ont été conclus comparé au 1er trimestre de cette année. Par rapport au 2e trimestre 2016, cela correspond à une diminution de -17,3%.
Le prix moyen d’une maison d’habitation en Belgique a augmenté de +3,0% au cours du dernier trimestre, atteignant 239.251 EUR.
Un appartement revenait en moyenne 218.599 EUR, soit une augmentation de +1,9% comparé au 1er trimestre 2017.
Un terrain à bâtir coûtait au trimestre passé en moyenne 191,1 EUR/m² (+5,3%).

Plus d'infos dans le communiqué de presse ainsi que dans le baromètre des notaires téléchargeables ci-dessous. 

 

 
 

Source: Fédération Royale du Notariat Belge

 

5 conseils pour un bon emprunt hypothécaire

12 juillet 2017

 

Ça y est, vous avez trouvé l’habitation de vos rêves… Des rêves que vous pourrez financer grâce à un emprunt hypothécaire. La démarche n’est pas anodine et les offres alléchantes des banques ne manquent pas. Voici quelques petits conseils pour vous aider à faire le bon choix !

1. Connaître sa capacité d’emprunt

Acheter un bien ne doit pas aller de pair avec se passer la corde au cou ! Discutez de votre capacité d’emprunt avec la banque et faites vos propres calculs sur base de vos revenus. Prenez aussi en compte les éventuels frais annexes tels que le précompte, les factures énergétiques, les charges, l’entretien, etc. On considère souvent que la capacité d’emprunt équivaut au tiers du revenu net disponible.

2. Visiter plusieurs banques et comparer les offres

Les offres sont multiples et variées, certaines correspondront davantage à votre situation personnelle. Ne vous cantonnez donc pas à votre banque habituelle lorsque vous vous mettez en quête du prêt hypothécaire idéal.
Au-delà du simple taux, il importe de mettre d’autres éléments dans la balance lorsqu’il s’agit de comparer les différentes offres. C’est bien le coût total du crédit qu’il faut analyser et cela implique de passer au crible l’ensemble des paramètres : durée du crédit, frais de dossier, obligation de souscrire certains assurances ou d’ouvrir un compte, etc.

3. Faire jouer la concurrence

N’hésitez pas à présenter la proposition d’une banque dans une enseigne concurrente. Cette dernière pourrait s’aligner, voire vous faire une offre plus avantageuse.

4. Finaliser les démarches à temps

Veillez à obtenir votre crédit à temps. Demandez à votre banque quand le crédit pourra être finalisé avant de vous engager vis-à-vis du vendeur sur une date de paiement.

5. Renégocier son emprunt hypothécaire

Rien n’est gravé dans le marbre. Les marchés et les taux fluctuent. C’est pourquoi suivre leur évolution n’est pas un luxe superflu. Vous pouvez par exemple demander à votre banque de réexaminer votre taux ou, à défaut, vous rendre dans un autre établissement. Cette opération a certes un coût, mais négligeable par rapport aux économies qu’elle vous permettra de réaliser.

 
 

Source: Fédération Royale du Notariat Belge