Bien chercher le logement désiré

Acheter le logement de ses rêves nécessite souvent du temps, de la patience, mais aussi beaucoup de prudence. Une opportunité se présente exceptionnellement. Il faut donc bien se préparer avant d'acquérir un immeuble.

Mariés depuis un an, Pascal et Anne paient un loyer pour l'appartement qu'ils occupent. La famille devant prochainement s'agrandir, ils cherchent un logement plus grand. Au lieu de continuer à payer un loyer, ils souhaitent profiter des faibles taux d'intérêts du marché actuel, et comptent se lancer dans la grande aventure de l'acquisition immobilière.

 

Etablir un budget

Avant de chercher un logement, ils veilleront d'abord à établir leur budget. En effet, devenir propriétaire, ce n'est pas simplement substituer le paiement de mensualités à une institution financière, au paiement d'un loyer. Pascal et Anne commenceront leur calcul en tenant compte de leurs revenus et de leurs capacités de remboursement. Ils connaîtront ainsi le montant maximal du montant qu'ils pourront emprunter pour financer leur acquisition. Bien entendu, ils devront tenir compte d'autres montants à devoir supporter, tels que les assurances-vie ou incendie, le précompte immobilier, ou les charges de copropriété pour un appartement. Cette première approche financière se fera avec le banquier ou l'agent de financement.

En fonction de leurs économies et de leur possibilité de remboursement, ils connaîtront le montant des sommes qu'ils pourront affecter à l'acquisition de leur logement. Ils devront tenir compte du prix à payer aux vendeurs, des frais d'actes d'achat et d'emprunt, et du coût des travaux de transformation de la maison. Tous ces calculs permettront à Pascal et Anne de connaître le prix maximal qu'ils pourront offrir.

Ensuite, Pascal et Anne se mettront à la recherche de l'immeuble qu'ils pourront acquérir avec les moyens dont ils disposent. Bien entendu, ils pourraient trouver la maison par hasard; mais, cette situation ne se rencontre pas fréquemment. Pour trouver l'immeuble qui convient parfaitement, il faut chercher et connaître ses limites.

Afin d'avoir une bonne idée des prix, il est conseillé à Pascal et Anne de lire les annonces, et de se promener dans les quartiers qu'ils apprécient particulièrement, en se renseignant sur le prix proposé. Bien entendu, ils peuvent aussi s'adresser aux intermédiaires professionnels qui les renseigneront sur tous les immeubles qu'ils sont chargés de vendre. Demander des renseignements ne coûte rien, et, il ne faut pas hésiter à les contacter.

Visite et expert

Dès qu'ils auront repéré une maison qui leur convient, et dont le prix leur paraît attrayant, ils demanderont de pouvoir la visiter en détail. Parfois, des acquéreurs s'engagent en ne voyant que la façade de l'immeuble, sans visiter l'intérieur! Une première visite est souvent émotionnelle, et elle ne permet pas toujours de constater les défauts de l'immeuble. Il ne faut pas hésiter à demander de pouvoir vérifier le fonctionnement du chauffage, des appareils sanitaires ou des installations électriques; il faut visiter les caves pour constater la présence ou l'absence d'humidité, ouvrir les fenêtres pour constater l'état des châssis, aller au grenier pour constater l'état du toit ou de la charpente...

Dès ce moment, il ne faut pas hésiter à contacter un expert qui, connaissant le marché immobilier, pourra signaler aux candidats-acquéreurs que le prix est valable ou surfait. L'expert pourra également constater des défauts que les amateurs n'ont pas vus, et il pourra chiffrer avec eux les éventuels travaux de transformation. Si Pascal et Anne demandent un crédit bancaire, l'institution financière demandera une expertise de l'immeuble. Dès lors, pourquoi les amateurs ne demanderaient-ils pas l'avis de cet expert avant tout engagement?

Compromis et acte authentique

Viendra ensuite le moment de s'engager et de signer le compromis de vente qui sera suivi de l'acte authentique: ce sera le travail du notaire qui sera chargé de donner toute la sécurité juridique à l'opération.

Conseil

Une acquisition immobilière est trop importante, et les amateurs ne peuvent rien improviser. Avant de signer un document quelconque, ils veilleront à se faire conseiller utilement par le notaire qu'ils auront choisi.