Impact d'un parc éolien sur l'immobilier

Les éoliennes ont-elles un impact sur la valeur de votre immeuble ?
La question revient souvent : un parc éolien a-t-il un impact négatif sur la valeur de mon immeuble ?

Différentes études ont été menées en Région wallonne et on peut dégager différentes pistes de réflexion.

Tout d’abord la valeur d’un immeuble dépend de critères objectifs comme l’état du bien, la proximité de commerces etc.

Ensuite et c’est bien normal, sa valeur repose aussi sur des critères plus subjectifs qui varient d’une personne à l’autre : la beauté du bâtiment, son environnement etc.

La présence d’éoliennes à proximité d’un immeuble entrerait plutôt dans les critères subjectifs de valorisation d’un immeuble.

Apparemment, d’après les études réalisées, la présence d’un parc éolien fait surtout peur avant son implantation et peut entraîner une baisse de valeur sur le marché immobilier avant qu’un projet ne se réalise et dans les quelques mois qui suivent l’implantation des éoliennes. Par contre, il paraîtrait que l’impact « négatif » sur l’immobilier disparaitrait après quelques mois pour reprendre son niveau normal.

On explique cela par le phénomène Nimby - not in my backyard - qui signifie qu’on n’est en général pas opposé à ce genre de projet mais qu’on ne souhaite pas pour autant qu’il se réalise dans son propre jardin…

Un sondage a été réalisé en 2010 par IPSOS sur le sujet et révèle que 86% des ménages wallons sont favorables à la technologie éolienne.

En conclusion, bien qu’il soit difficile d’évaluer de manière précise l’impact des éoliennes sur le marché immobilier, il parait limité dans le temps.

Etude réalisée par les notaires du Brabant Wallon

On peut raisonnablement estimer, selon l'analyse disponible ci-dessous, que la présence d'éoliennes n'a, apparemment, aucune influence notable sur les valeurs immobilières. S'il devait y en avoir une, elle serait limitée dans le temps, selon certains commentateurs. Les chiffres officiels de Statbel cités dans l'étude indiquent même que pour la décharge de Mellery ainsi que pour les nuisances liées au trafic d'avion au-dessus de certaines communes bruxelloises, aucune diminution des valeurs n'a été constatée. L'étude a été réalisée en 2010 par les notaires de la province du Brabant wallon.