pm

Officiële persmededeling

Les notaires du Namurois ont donné 85.000 euros

19 juin 2013

Les notaires de la Province de Namur ont organisé un Congrès à Ciney autour d’un thème qui les préoccupe. D’une part, le citoyen demande toujours plus de solutions individualisées Alors que, d’autre part, le nombre de textes de loi explose. Le notaire marche sur un fil. Le congrès fut un succès et a généré des bénéfices. C’est ainsi que les notaires du Namurois ont, notamment, pu faire deux dons importants : 33.000 € à l’ASBL « Souffle Un Peu » et 33.000 € à la Fondation Roi Baudouin. En outre, ils ont financé la plantation de 5.000 arbres à Madagascar via l’ONG « Graine de Vie ».

Un Congrès national de notaires dans le Namurois
Début 2010, la Compagnie des Notaires de la Province de Namur est chargée d’organiser le Congrès national et biennal des Notaires de Belgique. En septembre 2011, le rendez-vous était fixé à Ciney-Expo. Une occasion pour les notaires de tout le pays de se retrouver mais aussi, de plancher sur un thème de la société.

Un thème fort : « Entre liberté et contraintes normatives, le notaire face à un défi ».
Le notaire est bien souvent la première personne qui explique la loi au citoyen. C’est la fonction de passerelle du notaire entre le citoyen et les autorités. En effet, le notaire est quotidiennement confronté aux besoins et aux souhaits des personnes qui viennent le consulter. Et il se trouve face à une situation paradoxale. D’une part, le citoyen aspire constamment à davantage de liberté, ce qui se traduit au sein des études notariales par des solutions de plus en plus individualisées (contrats). D’autre part, le nombre de réglementations et textes de loi explose. Avec des conséquences parfois fâcheuses pour le citoyen : diminution de la qualité légistique des textes, inflation, contradictions, recul de l’éthique et de la morale... Au centre, le notaire marche sur un fil.

Le congrès, toute une organisation
Xavier Dugardin, notaire et porte-parole de la Compagnie : « Organiser pareil évènement, réunissant près de 900 personnes, n’a pas été évident. Aujourd’hui, je peux vous dire qu’il fallait une bonne dose d’inconscience pour se lancer dans cette aventure ! Surtout que les confrères avaient fait passer au comité organisateur un message sans équivoque : « Faites pour le mieux, mais de grâce, pas de trou financier que nous devrions par la suite combler ! ».

Un premier geste
Heureusement, une fois l’évènement passé et les comptes clôturés, les notaires de la Province de Namur se sont aperçus qu’ils avaient dégagé un bénéfice. Ils ont alors décidé de rembourser intégralement, à l’ensemble des organismes philanthropiques présents au Congrès, le coût de leurs stands. Le tout pour un montant total de 17.160€. Ont ainsi pu bénéficier de ce remboursement : la FONDATION DES ORPHELINS, UNICEF, la FONDATION CONTRE LE CANCER, la FONDATION DOCTEUR PORTRAY, et l’ HOPITAL SANS FRONTIERE, ONG namuroise.

Un second geste
« Le notariat est un acteur social à l’écoute et au service des citoyens, et en ces temps économiques troublés, le choix fut pour nous difficile », explique Xavier Dugardin. « Comme dit l’adage, « Choisir, c’est renoncer », et nous avons dû opérer un choix entre de nombreuses œuvres philanthropiques remarquables ». Finalement, le Notariat namurois a décidé d’aider :

  • l’ONG « GRAINE DE VIE » via le financement d’une plantation de 5.000 arbres à Madagascar ;
  • l’ASBL « SOUFFLE UN PEU » via un chèque de 33.000€. Des parents de personnes polyhandicapées pourront ainsi bénéficier d’un répit grâce à l’encadrement de ces derniers ;
  • la FONDATION ROI BAUDOUIN pour le Musée des Arts anciens du Namurois, via un chèque de 33.000€.


Infos sur le notariat de la Province de Namur

• A l’heure actuelle, la Province de Namur compte 73 notaires et 12 candidats-notaires actifs au sein de 59 études notariales.
• En 2012, les notaires du Namurois ont passé 33.100 actes et ont perçu, pour le compte de l’Etat, plus de 126 millions d’euros de droit d’enregistrement.
• Chaque année, plus de 2,5 millions de personnes franchissent la porte des études notariales pour bénéficier d’un conseil sur mesure ou pour passer un acte. Les notaires prennent ainsi le pouls de la société.
• Les sites notaire.be et notaris.be ont accueilli quasi 7 millions de visites en 2012.


L’ONG « GRAINE DE VIE »
Elle a pour objectif de nous encourager à compenser notre trop grande empreinte écologique par la plantation de forêts primaires dans les pays en voie de développement.


L’ASBL « SOUFFLE UN PEU »
L’association est un centre de répit destiné aux parents et enfants de famille comptant en leur sein une ou plusieurs personnes polyhandicapées. L’association a pour but de permettre à toute famille d’enfant porteur d’un handicap de disposer d’un point de chute pour souffler un peu, d’offrir aux enfants polyhandicapés des loisirs, d’être un relais en gardant l’ambiance familiale, de normaliser la vie desdites familles en offrant un encadrement aux personnes polyhandicapées et du temps libre à leurs parents et proches, de réaliser avec les personnes polyhandicapées toute activité favorisant notamment l’éveil, le repos et l’épanouissement telles l’organisation de vacances, de séjours sportifs, culturels et éducatifs.


LA FONDATION ROI BAUDOUIN
La Fondation Roi Baudouin est une fondation indépendante et pluraliste qui apporte son soutien financier à de très nombreuses organisations et individus. Elle est un forum de débats, de réflexions et stimule la philanthropie. La Fondation veut contribuer à davantage de justice, de démocratie et de respect de la diversité. Elle opère depuis Bruxelles et est active au niveau régional, belge, européen et international. La Fondation a vu le jour en 1976, à l’occasion des 25 ans de règne du Roi Baudouin.
Elle a œuvré dans le cadre des travaux de rénovation du Musée des Arts anciens à Namur.

Bron: Fédération Royale du Notariat Belge