Application de la règle proportionnelle

En préparant son repas du soir, Monsieur WAUTERS ne se rend pas compte du mauvais fonctionnement de la friteuse, dont l'huile déborde, et se répand sur la cuisinière à gaz. Le feu se propage rapidement, et a eu l'occasion de causer de gros dégâts avant l'arrivée des pompiers. Les frais de remise en état de l'immeuble s'élèvent à 9.375 €. Vérifiant son contrat d'assurance-incendie, Monsieur WAUTERS constate que la maison est assurée pour 150.000 €. Ce montant n'a jamais été revu depuis la date de l'acquisition, même malgré les importants travaux de rénovation qu'il y a exécuté. Il conclut qu'il sera indemnisé intégralement, puisque le montant assuré dépasse largement le montant des dégâts.

A sa grande surprise, Monsieur WAUTERS apprend que, puisque sa maison est assurée aux deux tiers de sa valeur de reconstruction, il ne percevra qu'une indemnité égale à deux tiers du montant des dommages. Il sera donc indemnisé à concurrence de 6.250 €, et devra payer personnellement le solde du coût des travaux de reconstruction, soit 3.725 €.

Heureusement que tout l'immeuble n'a pas été détruit. Dans ce cas, Monsieur WAUTERS n'aurait perçu que 150.000 €, et il n'aura peut-être pas la possibilité de faire reconstruire une maison semblable.