Assurance vie mixte

Une assurance vie mixte est une assurance couvrant, moyennant le paiement de primes, le risque de décès et le risque de vie de l'assuré: le terme du contrat est déterminé à l'avance (par exemple, lorsque l'assuré aura 65 ans). Si l'assuré vient à décéder avant cette date, la compagnie verse l'indemnité au moment du décès; si l'assuré vit au terme du contrat, c'est à ce moment que la compagnie versera la somme convenue. La compagnie devra toujours intervenir: soit, au terme du contrat, si l'assuré est toujours en vie, ou, anticipativement, en cas de décès. Bien entendu, puisque l'indemnité sera toujours payée, les primes de cette assurance seront plus élevées que pour une simple assurance-décès. L'assurance-vie mixte est souvent assimilée à une épargne forcée: la prime couvre partiellement le risque de décès prématuré, et le reste de la prime est conservé par la compagnie pour reconstituer le capital qui sera mis à la disposition de l'assuré au terme du contrat. Ce type d'assurance se rencontre fréquemment lorsque le preneur d'assurance conclut un emprunt pour lequel il ne paie que les intérêts, le capital devant être remboursé à un terme déterminé, qui, souvent, sera le même que le terme de l'assurance.

Parfois une assurance-vie mixte est souscrite dans le cadre des relations de travail. Afin de bénéficier de réductions de tarifs, l'entreprise fait assurer tous les membres de son personnel, et les primes sont payées partiellement par l'employeur, et partiellement par le salarié, dans les proportions déterminées contractuellement: c'est l'assurance-groupe.