Les ordres d'héritiers

Les héritiers sont divisés en plusieurs ordres: ce sont les différentes catégories d'héritiers appelés à la succession.

Il existe quatre ordres d'héritiers, appelés successivement l'un après l'autre. La succession revient d'abord aux héritiers du premier ordre. S'il n'en existe pas, la loi prévoit que les biens reviennent aux héritiers du deuxième ordre, et ainsi de suite. Les héritiers du premier ordre excluent ainsi les héritiers du deuxième ordre, qui, à leur tour, excluent les héritiers des ordres suivants.

 

Le premier ordre

Le premier ordre d'héritiers comprend les enfants et les autres descendants du défunt.

Attention: il n'existe plus de distinction entre les enfants légitimes et les enfants naturels du défunt. Tous ses enfants sont placés sur pied d'égalité!

 
 

Le deuxième ordre

Le deuxième ordre comprend les père et mère du défunt (appelés "ascendants privilégiés") et ses frères et sœurs (appelés "collatéraux privilégiés").

 
 

Le troisième ordre

Le troisième ordre de succession comprend les ascendants autres que le père ou la mère du défunt: ce sont les ascendants non privilégiés: arrière-grands-parents, grands-parents.

 
 

Le quatrième ordre

Le quatrième ordre de succession comprend les autres parents, appelés collatéraux non privilégiés : oncles/tantes, cousins/cousines du défunt.