Contacter un notaire

La famille devra immédiatement contacter son notaire ou le notaire du défunt.

Le premier rôle du notaire sera de vérifier s'il n'existe pas de testament. Cela va lui permettre d'établir l'ordre de la succession (la dévolution successorale), c'est à dire de déterminer à qui reviendront les biens du défunt.

Il conseillera les héritiers sur les conséquences de l'acceptation de la succession, ou sur la possibilité d'y renoncer.

Le notaire recueillera tous les éléments relatifs à la composition de la succession et effectuera les démarches nécessaires pour que les héritiers puissent prendre possession des biens du défunt.

Il procédera au partage des biens du défunt en fonction des droits et des désirs de chaque héritier.

Enfin, le notaire assistera les héritiers dans le cadre de la préparation de la déclaration fiscale de la succession.

Le choix du notaire est totalement libre : les héritiers n'ont pas l'obligation de confier le soin de la liquidation de la succession au notaire rédacteur du testament : de même, si les héritiers le souhaitent, ils peuvent demander chacun l'assistance de leur notaire personnel.