Si les parents ont d'autres biens...

Cette solution de donation-partage est souvent conseillée par les notaires, même si les parents ont d'autres biens de nature différente : une maison, de l'argent liquide, des terrains,.... Ils peuvent, à ce moment, envisager de donner ces biens à leurs trois enfants qui, dans un acte ultérieur, se les partageront. L'adoption de cette solution procurera à la famille ce qu'elle recherche : l'équilibre entre les enfants sera respecté, à un coût fiscal réduit.