La vente d'un immeuble

Vendre un immeuble est une décision importante. De quelle manière allez-vous vendre votre maison ou votre appartement ? Allez-vous vous adresser à un intermédiaire comme par exemple le notaire ? Le notaire fait de la vente publique et de la vente de gré à gré.

Vendre un bien : comment procéder ?

 

Vente de gré à gré ou vente publique ?

La vente d'un terrain ou d'une construction existante peut se réaliser de gré à gré ou publiquement.

Dans le cas d'une vente de gré à gré, l'acheteur et le vendeur s'entendent sur le prix de vente et sur la détermination du bien vendu. Ils signeront ensemble un compromis de vente : dès ce moment, la vente sera définitive. Ce compromis sera suivi d'un acte notarié qui ne pourra être signé que lorsque le notaire aura accompli un nombre important de recherches. C'est à ce moment que le solde du prix devra être payé.

Quand l'immeuble fait l'objet d'une vente publique, le notaire du vendeur établit un cahier des charges, reprenant toutes les conditions de la vente, qui aura lieu aux enchères, lors de la séance d'adjudication. 

Tant la vente de gré à gré que la vente publique présentent des avantages et des inconvénients. Exemple : la vente publique présent l'avantage d'être plus rapide et offre plus de sécurité que la vente de gré à gré puisque votre dossier sera d'office géré par le notaire de A à Z. Par contre, la vente publique ne permet pas d'émettre une condition suspensive d'octroi d'un crédit bancaire.