Comment financer ses travaux de rénovation ?

12 janvier 2022

En ce moment, laisser dormir son épargne sur un compte bancaire ne rapporte pas énormément… C’est peut-être le moment de rendre votre bien immobilier moins énergivore en investissant dans des travaux de rénovation. Dans cet article, notaire.be vous donne quelques exemples pour financer vos travaux.

Un couple entame des travaux de rénovation dans leur maison en Belgique.
  1. Le prêt rénovation et le prêt vert

Il vous est tout à fait possible de financer vos travaux de rénovation grâce à des prêts spécifiques. Ces crédits à la consommation d’une courte durée destinés n’engendrent, généralement, pas de frais de dossier ou de frais d’hypothèque. Pour en bénéficier, les banques vous demanderont de respecter certaines conditions. N’hésitez pas à vous renseigner sur les taux de ces prêts et à comparer différents organismes financiers avant de faire votre demande.

  1. Le crédit hypothécaire

Vous envisagez d’effectuer de grosses rénovations ? Alors, le crédit hypothécaire sera sans doute plus adapté à votre projet. Tout comme pour acheter une habitation, vous pouvez obtenir une proposition personnalisée. Taux, frais d’acte, inscription hypothécaire, frais de dossier, etc. : renseignez-vous pour obtenir une proposition qui vous convient. Pour cela, faites jouer la concurrence !

  1. La reprise d’encours

Vous disposez déjà d’un crédit hypothécaire ? Connaissez-vous le mécanisme de « la reprise d’encours » ? Il permet à votre banque de vous prêter à nouveau une partie ou la totalité de votre crédit hypothécaire que vous avez déjà commencé à rembourser.

Par exemple, si vous avez déjà remboursé 40.000€, vous pourriez demander à votre institution financière une reprise d’encours d’un montant de 15.000€. Ce budget vous permettra d’effectuer vos travaux.

  1. Le « Rénopack » wallon ou le prêt vert bruxellois

La Wallonie et Bruxelles vous proposent également des formules intéressantes pour financer votre rénovation, moyennant le respect de certaines conditions.

a) Le prêt travaux « Rénopack » wallon vous permet d’emprunter entre 1.000€ et 60.000€ sur maximum 30 ans afin de financer des rénovations dans votre logement. Il est donc très utile si vous avez un toit qui fuit, une vieille chaudière ou que vous souhaitez simplement réduire votre facture énergétique.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

  • Les travaux doivent faire partie de la liste des travaux financés.
  • Vous devez être propriétaire d’un logement construit en Wallonie il y a plus de 15 ans et y habiter.
  • Avoir au maximum 2 enfants à charge
  • Avoir des revenus inférieurs à 97.700€ par an
  • Attention, vous ne pourrez débuter les travaux qu’une fois le prêt accordé !

Pour plus d’infos sur Rénopack, cliquez ici pour consultez le site de la Société wallonne du crédit social (SWCS).

b) Le prêt vert bruxellois vous permet de financer des travaux qui améliorent les performances énergétiques de votre logement (ex : isolation, ventilation, chauffage, énergies renouvelables, etc.). Vous pouvez emprunter jusqu’à 25.000€ au taux fixe de 0% à 2% en fonction de vos revenus.

Pour en bénéficier, vous devez :

  • être propriétaire d’un logement situé en région bruxelloise (ou locataire moyennant l’accord écrit du propriétaire) ;
  • avoir un revenu maximal de 47.501€ (pour une personne seule) ;
  • respecter certaines conditions techniques pour la réalisation des travaux ;
  • ne pas avoir commencé les travaux au moment du prêt.

Vous souhaitez plus d’infos ? N’hésitez pas à contacter le Fonds du Logement de Bruxelles ou Homegrade.

Source: Fednot