Le divorce par consentement mutuel

Le divorce par consentement mutuel est certainement la forme de divorce la moins pénible, celle qui respecte le mieux la sensibilité des deux époux qui doivent "subir" le divorce. Dans le cadre d'une procédure de divorce par consentement mutuel, il n'est jamais nécessaire de se justifier ou de déballer des griefs contre l'autre époux.

Le divorce par consentement mutuel est un contrat entre les deux époux : ils se mettent d'accord pour régler ensemble tous les problèmes existants entre eux, en rédigeant des conventions, contrôlées ensuite par le tribunal.

En quoi consiste le divorce par consentement mutuel exactement ? Quelles sont les conditions pour pouvoir se lancer dans une telle procédure ? Quel est le rôle du notaire ? Quid du partage des biens ? Quid des décisions relatives aux enfants ? Peut-on prévoir une pension alimentaire entre ex-époux dans le cadre du divorce par consentement mutuel ?

Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans notre rubrique et en images dans notre vidéo ci-dessous. 

Qu'est-ce que le divorce par consentement mutuel ?