12 Puis-je prévoir à l'avance avec mes héritiers comment seront répartis mes biens après ma mort ?

Non, en Belgique il est interdit de conclure ce qu’on appelle un « pacte successoral », à savoir un contrat écrit, dans lequel le futur défunt convient à l'avance, avec ses héritiers, de la manière dont ses biens seront partagés après sa mort. C’est ce que l’on appelle l’interdiction de conclure un « pacte sur une succession future », c’est-à-dire un pacte sur la succession d’une personne toujours en vie. Dans certains pays voisins, par contre, comme la France ou la Suisse, ce genre de pacte est autorisé.

La seule exception à ce principe est le pacte Valkeniers, applicable aux couples ayant des enfants issus d'une précédente relation (plus d'infos).