La signature de l'acte de vente

Le jour proposé pour la signature de l'acte, le notaire réunira les vendeurs et les acquéreurs et il leur lira l'acte dont il aura préalablement communiqué le projet. Si une des parties ne peut pas être présente, elle pourra se faire représenter par procuration.

Les termes utilisés ne sont pas toujours faciles à comprendre, il donnera aux parties toutes les explications nécessaires en les "traduisant" dans un langage plus accessible.

Ensuite, le notaire veillera à ce que le prix soit bien payé de la manière convenue, et demandera de pouvoir percevoir le montant des frais. Les chambres des notaires ont exigé que ces paiements aient lieu au moyen de chèques certifiés ou de chèques émis par banques, afin d'éviter des problèmes d'encaissement.

L'acte sera ensuite signé par les vendeurs, les acquéreurs, et le notaire, qui devra le conserver, en le faisant relier avec tous les autres actes qu'il aura reçus.